Sempé

 

Sempé

Les ouvrages de tout bord en conviennent : Hercule est un héros léonien. Sempé ayant un Soleil/Lion au trigone d'Uranus en zone forte, j'ai été ravi de découvrir son Hercule à la première page de son dernier album : c'est un petit binoclard avec un rien de brioche, la cinquantaine faraude, qui occit avec panache une hydre grosse comme ça dont toutes les têtes lunettées sont la réplique de sa tête à lui. face à l'étouffante hydre sociale, le triomphe du héros individualiste contre l'anonymat du nombre ... C'est beau comme l'antique, nonobstant la brioche et les binocles.

En dépit de ces rêves mythologiques et des coups de gueule du style : "Quand je vais utiliser mon potentiel de joie, ça va faire du pétard !", rien n'est simple pour nos candidats-héros à la conquête de leur unicité invulnérable : Uranus est au double carré d'une opposition dominante Saturne-Pluton. Les lois grégaires de l'espèce et les complications de la vie ne se laissent pas réduire comme ça. Entre le collectif et l'individuel, la partie de bras de fer est bien mal démarrée pour ce dernier, d'autant que Mercure sape quelque peu l'autorité du r intensif, comme celle de ce papa clown qui a omis de se dégrimer pour gronder ses enfants. Se distinguer de la masse tient de la gageure : les manifs dont le slogan est "Soyez moins" connaissent une affluence monstre, et dans celles dont les membres forment le mot "Liberté" en gigantesques lettres vivantes, il est hors de question de s'échapper pour récupérer son chapeau envolé; quant à arborer tout seul, en arrière des immenses banderoles, un résolu "moi aussi" sur une petite pancarte, c'est une façon bien peu convaincante d'affirmer son autonomie.

A propos de ces derniers gags et de bien d'autres, notons que la protection focalisée sur l'essentiel, source de l'immunité du Moi léonien, apparaît en évidence dans la manière dont l'estival Sempé aime organiser son espace : foules imposantes, décors monumentaux, surchargés, rococos, touffus ... avec presque toujours, minuscule mais bien plus important, un personnage ou un objet qui donne toute sa force à l'ensemble de l'image.

Non content de brimer Uranus par Saturne, le vécu déserte totalement le Lion et regroupe tous ses autres représentants planétaires dans le Cancer et dans la Vierge. les idéaux de puissance et les aspirations à briser les chaînes devront s'accommoder avec résignation des limites du concret immédiat, et se résoudre à n'être plus que des velléités irréalistes dans le ronron des habitudes. A la sortie des flamboyants romans de cape et d'épée, Madame n'a plus qu'à éclater en sanglots au retour de son bedonnant pourfendeur d'hydre, et les idées de meurtre libérateur du Monsieur se solderont par le tir d'une boulette de pain au prochain repas.

Fichues nécessités matérielles : désormais, passer du T au R pour conquérir son unité d'individu oblige à emprunter le trajet Neptune-Jupiter en Vierge, avec escale forcée au E. Sacré choc des contraires entre un Neptune à l'étroit et un Jupiter format de poche. A l'intersection, sur le fil du niveau Existence, nous autres les minuscules vivants, présomptueux et précaires, touchants funambules bousculés entre notre soif d'arriver et la nostalgie du large ... Récupérant nos mythes avortés, les marchands de boissons chics au goût étrange venu d'ailleurs n'ont pas fini de nous leurrer, ni Sempé de nous faire rire de nous-mêmes. Et vive Zoum-Zoum au super-énergicol !