Siné

 

Siné

 

Quel mercuro-plutonien ne serait tenté, au moins une fois dans sa vie, par les délices du calembour bête et méchant ? Dans le Livre de Poche, en tout cas, Siné ne pense vraiment qu'à chat. Chat loupé, chat sœur, chat pelé, chat pitre ... Mais pas chat cornac, bien évidemment : Siné ne fréquentait guère nos éphémérides, il a d'autres chats à fouetter. De Siné-massacre en Siné-Catombe, il cingle et fustige à tour de bras. le chat à neuf queues n'y va pas du bout des griffes, ses coup de pattes sont garantis pur sang.

Les bêtes noires se bousculent au portillon : C.R.S., flics, bourgeois, prêtres et tutti quanti. Avec Pluton tout-puissant opposé au Soleil, la tentation est grande, comme on dit par chez nous, de changer un peu de référentiel "Tout ce qui est contre, c'est bien, j'suis pas chauvin !". Le Soleil/Capricorne, statu quo des structures sociales figées, en prend un sacré coup. Ajoutons-y le carré d'Uranus/Bélier, l'opposition vigoureuse d'un Mars en zone sensible, et nous serons bien partis pour saisir la dynamique de notre dynamiteur.

Les empêcheurs de vivre, ceux qui nous étranglent dans leurs carcans moraux ou la glace de leurs capitaux gelés, s'accommodent fort bien des résignés frileux et frugaux sevrés d'excitation naturelle. Pour secouer tout ce monde, refroidisseurs comme refroidis, rien ne vaut un bon coup de printemps tout chaud tout saignant : "J'aime ce qui bouge, ce qui fait du mal aux gens qui ont du bien au soleil." L'intensité de nos torpeurs implique un remède de choc : "Il faut frapper dur et fort ... On n'en fait jamais assez." Tout cela - c'est la rançon de l'irretenue printanière - ne va pas toujours, bien sûr, sans parti pris naïf ou emballements inconsidérés.

Siné a d'autant plus besoin d'en rajouter qu'il se sent lui aussi menacé par l'embourgeoisement et le refuge dans la tour d'ivoire. Le Soleil/Capricorne est en confortable trigone avec la Lune en Vierge, elle-même au trigone de Jupiter/Taureau. De quoi fortement incliner à la tranquillité physique et au repli prudent, surtout avec Saturne opposé Mars : "On étudie mieux l'ennemi à distance ..." En dépit de cette justification, manifestement, notre Capricorne s'en veut de n'être lui-même pas assez martien et printanier, pas assez présent physiquement dans les combats qu'il prône à longueur de pamphlets. étage cérébral nul, étages affectif et surtout instinctif envahissants, les personnages de Siné vus par le morpho-psychologue confirment les dires de l'auteur, lequel regrette de n'être en somme qu'un "intellectuel", "un militant qui a mal tourné" en usant du crayon plutôt que de la mitraillette.

S'il déplore que ses dessins fassent moins mal que des matraques, il n'omet pas de préciser aussi : "Je crois qu'un dessin violent est très tendre." Le paradoxe n'est qu'apparent : ses croquis vengeurs, au fond, ne sont-ils pas la salutaire et fraternelle bourrade qui incite les opprimés à reprendre du poil de la bête, à retrouver leur agressivité tonique et leur bonne santé animale ? Dans cette optique, poser des bombes ou faire la bombe, même combat : le recueil "Erotissiné", porno vulgaire joyeusement assumé, mettra en fureur les uns et en chaleur les autres. Objectif atteint, de toute façon : le général Hiver va encore se prendre un bon coup de pied au cul.