Petite balade dans la vie humaine du système solaire ...

 

S'il est une raison profonde et ignorée à la découverte de l'héliocentrisme et des planètes trans-saturnienne, vous l'avez devant vous !
Avec elle, on comprend bien mieux pourquoi :
- le procès de Gallilée et sa récupération post-mortem par les scientistes au pouvoir, leur récente déclassification de Pluton, leurs perpétuels coups bas entre eux signant la phénoménale dureté du milieu schientiflic
- l'impasse récurrente, universelle et millénaire des églises, religions, mystiques et métaphysiques sur la réalité conditionnelle du système solaire
- les égarements des astrologues humanistes, sidéralistes, karmistes, psychanalystes, symbolistes, traditionalistes et tous leurs k'ystes en travers du réel
- la domination mondiale du matérialisme et de ses bourses pour nous la mettre profond
- l'aveuglement notoire de nos décideurs politiques contemporains sur l'Humanité ...
Et la liste est fort loin d'être close !

Dans le positif de la chose, "un autre monde est possible", car Dieu, en son intégration, a surmonté le pouvoir du chiel sur nous d'au moins deux manières : la démographie galopante des vivant(e)s et l'évitement des stades neptunien et plutonien pour celles et ceux qui l'aiment vraiment. D'ailleurs, peut-il/elle* lâcher en pâture au chiel l'âme de ses enfants chéris ? C'est "direct Bon Dieu" sans jugement, aussi vain qu'inutile : la vie est bien assez dure comme cela, sans avoir à rajouter des difficultés supplémentaires ! En outre, Dieu passerait tout son temps à juger ses enfants qui l'adorent, alors que celles et ceux qui s'auto-déclarent "ennemis de Dieu" (ElleLui n'en n'a aucun(e) !) se jugent déjà eux-mêmes si orgueilleusement, si durement et tellement bêtement ?
Que voulez-vous, Dieu est ainsi : aimant librement tous ses enfants, des plus terribles aux plus charmants ...

Par l'augmentation incontrôlable du nombre de vivant(e)s, cela devient ingérable pour les ripoux du chiel et de la terre, car de plus en plus nombreuses sont les âmes du sous-chiel qui se font avoir "à l'insu de leur plein gré" et qui passent leur temps à "regretter Dieu" en cet enfer ! Leurs hypertrophies neptuniennes les dégoûtant d'elles-mêmes, la loi absolue chielleuse du "diviser pour régner" et ses jugements derniers permanents, leurs morts incessantes "in the cuve" pour un oui ou un non selon les caprices de l'élite dominante, leur dépression chronique combattue par cette ambroisie de la honte et l'absence de vie véritable en GEI, leur font pleurer Dieu et sa miséricorde très fréquemment.
Pour nous, en corps vivants, le grand nombre, les difficultés environnementales et la prise de conscience de notre "mondialité héliocentrique", nous obligeront à une équi-répartition respectueuse des richesses terrestres, au grand dam des oligarchies dominatrices, aussi dévorantes de nos trésors que le chiel l'est des âmes.

Grâce à l'évitement des stades naturels de la vie humaine conditionnelle, les esprits impurs du stade plutonien n'ont plus aucun "remplaçant" ni "relève" et crèvent de vieillesse en se chiant dessus ! De par leur faute seulement, en refusant le renoncement ultime de soi pour Dieu et s'obstinant à l'exclusion de tout partage du pouvoir, seule une minorité au sur-chiel tient les commandes en vampirisant tout le monde ... Comme il n'y a plus d'esprits plutoniens naturels par divine protection, ils/elles n'ont pas arrêté de vouloir me faire croire "qu'il n'y a qu'eux", les ploutocrates ! Ou les ploutocrasses, comme on veut, et je peux vous dire que leur décomposition avancée n'est pas belle à voir ... ni à sentir ! Vive leur "Apocalypse nose" !!!!

Une autre conséquence de la TA2 hélio-conceptionnelle est le tronc astro commun "Terre-chiel-Ciel" aux 3 grands stades de l'évolution (avec GEI) ou de la régression (sans GEI) concernant le repos :
• Au stade uranien, sur Terre "en corps vivants", le repos s'appelle sommeil, le plus souvent se vit la nuit, est non-conscient (dit "végétatif" par l'hyper-conscient uranien seulement !), avec quelques rêves ou cauchemards et de nombreuses nuances très concrètes entre les gens. Il est un avant-goût du stade neptunien suivant ...
• au chiel, le repos âmique et spirituel, vécu ensemble entre 24h et 4h du matin, est caractérisé par le vide, le noir complet, le néant du sans GEI, pour tout le monde pareil et en même temps ...
• au ciel, pendant le stade neptunien, le repos âmique avec GEI est pures délices communielles (avant-goût du stade spirituel plutonien), et au stade plutonien, toujours avec GEI, le repos spirituel est "plénitude pré-incréée pure", avant-goût de la réintégration en Dieu ...
Le repos, à chaque stade, est donc "une petite mort" réparatrice du présent et préparatrice du stade suivant, racine profonde du fait astrologique (voir "Les pendules du sommeil" de J-P Nicolas, in CC n°24, 3ème trimestre 1994, à commander au COMAC, sperel, route de bras, 83170 Tourves), avec les différences inhérentes au choix de Dieu ou au refus de sa vie :
• En flux progressif de la vie, il est un avant-goût de l'évolution au stade suivant ...
• En reflux régressif anti-vie, il a un arrière-goût "Prout Néant Eternel du point zéro" !
Au stade uranien, les troubles du sommeil, en tenant compte des autres facteurs déjà identifiés dans l'insomnie, le cauchemard et le somnambulisme, seraient donc aussi à mettre sur le compte d'un chiellage non compris et subi, comme d'innombrables maux affligeant notre vivante humanité ! Au tout début du contact chielleux, la bataille a fait rage sur cette question, car le chiel me réveillait tous les jours entre 4h et 4h30, juste après son propre réveil ! Et s'il y a bien un truc qui me met en colère, c'est de venir casser mon sommeil !!!! J'ai donc dû livrer d'âpres discussions et moult "klaxes"*** pour être délivré de leurs mauvais traitements sur ce point : nos différences d'états conditionnels jouant en leur faveur, ses abus en sens unique ne s'arrêtent que si "on le rectifie comme il convient" et plutôt dix fois qu'une ...

Vampirisme spirituel (stade plutonien sans GEI) et cannibalisme âmique (stade neptunien sans GEI) sont les deux mammelles du chiel : sans elles, il ne peut se maintenir, encore moins exister. Si l'on rajoute l'aveuglement du vivant sur "son moi-je, ici et maintenant seulement" (stade uranien sans GEI), on pige mieux comment et pourquoi l'Intégration est devenue si difficile à vivre pour l'immense majorité d'entre nous ... sauf peut-être quand on dort !

Or, j'ai le sentiment qu'il fût un temps très lointain où "l'Humangélâmismeyoya"** était bien plus naturel et équilibré, et sans que ce soit "le paradis sur Terre", a pu permettre de surmonter bien des épreuves, car là "tout l'Humain avançait ensemble vers Homo sapiens" ... Bien sûr, les recherches et découvertes récentes en archéo-paléo-anthropo-écologie ne pouvant avoir de preuves concrètes de cet état collectif universel n'en pipent mot, tenant "prudence pour mère de sûreté", et trouvant souvent des preuves tangibles de "la loi de la jungle" en humanité préhistorique ... Or la grande inconnue civisationnelle "du Maître et de l'esclave", des riches et des pauvres, de la concentration du Pouvoir en une minorité, ne peut s'expliquer que par la domination mondiale du chiel démoniaque sur notre Humanité.
Malgré tout, cette ancestrale mémoire, réelle ou fictive mais vécue comme telle, est tellement inscrite au plus profond de mon cœur "d'Hominidé high tech" que j'ose demander aux éventuels internautes si quelqu'un(e) a déjà ressenti ou vécu la même chose que moi ? A moins que l'écart entre les grâces d'en-haut et l'enfer d'ici-bas ne me joue un sacré tour et que l'Humangélâmismeyoya vient du futur, contacté lors du satori astro en GEI ?

Ayant depuis 19 ans des milliers de pages manuscrites de dialogues avec le chiel, car il voulait "m'avoir à lui" en fondant sur moi, cet idiot congénital avec son stupide plan, mais l'ayant démonté pièce par pièce, argument par argument, démasquant chaque jour ses innombrables erreurs, mensonges et comédies, uniquement en me fiant au DXA seul et sans jamais aucune preuve de quoi que ce soit de sa part, si ce n'est celles de son imposture, j'aurais des milliers de trucs horribles à vous dire sur son lamentable état conditionnel, ses conséquences directes sur nos vies et dont l'humanité souffre si cruellement depuis fort longtemps.
Mais n'avons-nous pas mieux à faire que de ressasser sans cesse un passé déjà dépassé ?
L'avenir nous tend les bras ... À nous de le faire, avec nos mains et nos cœurs, le meilleur possible, en suivant le désir de Dieu, qui est de partager intégralement sa Liberté créatrice entre tous ses enfants, sous l'unique condition de construire ensemble la Pax Humana : on ne peut "exporter en Grand Réel" un tel merdier chielleux ! Dieu a bien raison de nous interpeller sur ce point ...

Oui c'est le moment du chiel le prout néant, car c'est le moment du Ciel l'avènement !

Capt'n 4 DXA, pour vous servir en Paix () : - )

* Hormis le dimorphisme sexuel ancestral, qu'est-ce qui peut bien nous pousser à toujours masculiniser Dieu l'Incréé(e) ?

** Humangélâmismeyoya : néologisme créé pour exprimer le lien entre tous les états conditionnels de l'intégrale Humanité.
Human : stade uranien des humains en corps vivants
Angél : âmettes des embryons, fœtus et bébés morts en bas âge
Âmisme : stade neptunien des âmes ayant eu vie corporelle
Yoya : Yoyo et Yaya, purs esprits plutoniens, encore "Sujet" H/F, au stade ultime du dépouillement de soi avant le Grand Saut dans l'Inconnu de Dieu (X)

*** Klaxe : autre néologisme de mon cru pour désigner "une claque de classe X" !
X, l'inconnu de Dieu, est le seul truc dont le chiel a une "méga-big frousse" ...