MAJ du 12 01 2012 : après de sérieux ennuis de santé, je vous livre le DXA Copernic, corrigé.

FORMES

Formes

CONTACTS

Contacts Copernic

HIÉRARCHISATIONS

HÉLIO-ÉCLIPTIQUE

IGH
Vitesses
Apsides
Noeuds
Aspects
Finale

IGH

• Mars et Saturne sont relativement les plus près du Soleil, alors que la conjonction Jupiter-Neptune est la plus loin.

• D'Uranus à Mercure, le peloton est serré dans les rangs 7 à 6.

Vitesses

• Ces deux paramètres ne sont pas aussi liés qu'on le croit et ce n'est ni la première, ni la dernière fois que je l'observe.
Saturne, bien que périhélique, n'est pas au plus rapide en 1473, ni Jupiter-Neptune les plus lents ...

Angularités apsidiales

• Encore un argument envers la distinction de ces trois critères que l'on relie par des équations dont les termes ne sont pas égaux dans le temps.
Neptune, le plus aphélique, est premier en Angularité, d'une courte tête avant Saturne.

Angularités nodales

• Vu le différentiel Apsides / Nœuds, ce n'est pas évident et encore une fois, bien distinguer ces 4 paramètres s'avère crucial, n'en déplaise aux simplistes abusifs et autres réducteurs de têtes.
Seul Mars semble coller avec les "belles maths bien lisses" ...

Aspects

• Pluton en conjonction au Terre-Lune en fait 2 et passe devant.
• Jupiter-Neptune, avec ses oppositions à Vénus, lui collent au train.
• La conjo est-elle plus "forte" que l'oppo avec le Soleil entre les 2 ?

Finale Hélio

P RE au sommet, avec Sat-Ura-Plu à égalité en co-dominantes Intégration : Nicola Copernic est avant tout un vrai savant digne de ce nom. à une époque où l'Humanisme libérait la connaissance des dogmes étouffants de l'Eglise ...

L'importance du thème hélio sera-t-elle enfin reconnue un jour, à l'instar de sa réalité astronomique ?



Appels
Signes

Appels de l'Intégration ????

• Le moins qu'on puisse dire, c'est que Nicolas Copernic a répondu à son appel : au 4 ème, celui de Pluton, son centre interprétatif, conjoint au Terre-Lune, il s'est éveillé à une idée peu commune selon les perceptions corporelles et leurs dogmes culturels ... Malgré la chape de plomb du chiel, lui ne s'est pas enfermé dans son "moi-je ici et maintenant seulement", écoutant le souverain silence par lequel GEi nous inspire des vérités non-évidentes, si peu mondaines, allant même souvent au-delà du bon sens et des consensus évanouissants d'un social terrestre chiellé depuis trop longtemps !
Le classissisme, la prudence et la lenteur virginiennes intégratrices l'ont conduit, dans sa réponse humaine, à réunir l'ancien et le nouveau, à persévérer toute sa vie dans cette voie transcendantale, tout en se protégeant du Pouvoir pour ne la publier qu'à la fin ...

Signes héliocentriques

• Il ne faut pas longtemps pour que Mars soit trigone à Saturne ... Il induit une audace intégrative que masquait la discrétion relationnelle de Nicolas Copernic, plus proche d'une courageuse sagesse de vie que de l'aveugle soumission au Pouvoir sochial.

• La quarte Espace (24 rangs) l'emporte devant celle du Temps (28 rangs) :
- 4 planètes dont les centres Terre-Lune-Pluton (p,P), conjoints en orbe plus étroit, contre 4 relais e r
- Terre-Lune et Mercure plus rapides en soi, et en échelle, que Jupiter-Neptune-Uranus
- Pluton, centre d'interprétation du référentiel Intégration

• La Vénus Taureau, au trigone du petit et Grand Pouvoir virginiens, lui a sans doute fait aimer "la Beauté comme ordre du monde". L'héliocentrisme copernicien, une quête d'harmonie plus physique et plus vraie, à la Gloire de Dieu, "le suprême architecte" ? Lui-même l'a souvent répété ...

TOPO-GÉO-ÉCLIPTIQUE

IGG
Vitesses
Angles
Aspects
Finale TPG

IGG

• Pluton est bien près du Soleil et de la Terre, son IGG est presque top ... Dans le cas d'un alignement d'opposition Soleil-Pluton, y'a la Terre entre !

• Vénus et Mars, bien faibles en IGG, alors qu'en Vitesses liées au Géo, ce sont les plus rapides !

• Si vous avez une bonne explication astronomique de ce phénomène, je la présente sur mon site, à une page dédiée () : -)

 

Vitesses

• La distinction entre Vitesses et Distances prend souvent de la "valeur ajoutée" lors du passage de l'Hélio au Géo.

Ce cas de figure est fréquent, surtout avec les rapides et moyennes !

• Ici le e est très rapide, vu du géo ...

• Pareil pour le t au plus lent.

• Les Rétrogrades vont plus ou moins vite, vues de la Terre ... Sans l'hélio, on ne les pige pas, merci Nicolas !

Angularités

• Prendre la valeur exacte, quelque soit l'Angle, est un peu moins évident comparé au fait de survaloriser "sa nature apparente" (AS-MC-DS-FC) avant sa valeur en degrés ...

• Les "zones gauquelin" sont-elles si pertinentes que cela en TPG apparent alors qu'il les a observées en local, par les Domitudes seules ?

La plus grande prudence est de mise, aussi la valeur réelle l'emporte sur la "nature supposée", jusqu'à preuve du contraire.

Aspects

• la Lune passe avant Jupiter car "satellite terrestre plus rapide".

• Mercure et Vénus à 10° passent avant les autres, et Mercure avec son oppo avant Vénus.

• Saturne fait deux aspects moyens en plus que Pluton.

• Neptune 1 sextile de + que Mars.

• Uranus bon dernier avec un trigone au Soleil !

Finale

• J-P. Nicola a raison : nos symbolisations (Sujet) doivent être confrontés aux signaux (Objet) qui les ont engendrés en nous, afin d'en vivre les signes (Relation) et d'enfin comprendre leurs significations (Intégration) !

• En TPG, Saturne n'est que 9 ème, bien après les petit et Grand Pouvoirs : je réfute l'analyse d'A. Barbault qui en fait un saturnien symbolique avant le p P RT réels, mais le remercie de sa page web sur "les fondateurs de l'Astronomie moderne" ...

• En bref, très léger avantage de l'oppo Soleil-Pluton sur la conjo Lune-Jupiter, quasi-égales.

• Départage des 3 à 25 rangs par les vitesses.


Appels TPG
Signes TPG

Appels de la Relation

Nicolas a eu de la chance dans son malheur (mort de son boulanger de père à 10 ans) : un oncle évêque qui le recueille et lui donne les meilleures possibilités d'études, une église cultivée, dans un pays, un milieu et une époque en grande émulation ouverte aux recherches et propices aux échanges culturels (l'Humanisme), il a pu répondre aux appels relationnels sans trahir son cœur, sa foi, ni son esprit ! Quel savant peut en dire autant à l'heure actuelle ?

Soleil et Pluton vite (et bien) honorés : ouvert aux questions les plus difficiles, cherchant avec opiniâtreté, patience et profondeur les réponses, sans se décourager ni se satisfaire des opinions superficielles couramment admises.
En phase avec son temps, il a pu mener à bien toutes ses recherches : puisant dans les savoirs anciens et nouveaux, sa curiosité de lecteur insatiable devait être grande; l'influence de ses amis, connaissances et contacts, déterminante ... il a pu et su s'entourer d'esprits novateurs et cultivés. Ce modèle de la liberté d'esprit (Lune-Jupiter-Soleil-Pluton), classait l'Astrologie parmi les sciences sublimes ... Les modernes se réclamant de lui sont-ils devenus amnésiques ?

Signes Topogéoécliptiques

• La F- P RT et la F+ p E sont bien équilibrées : Le Dr Nicolas Copernic était plus dynamique, pratique, organisé, aimable, délicat et sensible que l'on pense généralement ... (voir ici)
Il bougeait beaucoup, a fait de nombreux voyages pour ses études diverses (mathématiques, astronomie, médecine, lettres, droit canon, théologie), donnait des conférences savantes, s'est occupé activement des finances sous sa responsabilité avec vraie humanité, de réforme monétaire, de droit auprès des tribunaux, de soigner les malades, a inventé une machine hydraulique, conçu des ponts, et combattu avec succès les chevaliers teutoniques et leurs abus ! Très engagé dans les affaires publiques de la Warmie et de la Prusse royale, ce Lunaire jupitérien au Grand Pouvoir Soleil-Pluton était assez loin du timide et fade personnage que certains ont dépeint ...

• Le fait de voir au-delà des apparences (héliocentrisme) n'était pas de l'idéalisme mais un réalisme supérieur, transcendant les vues communes (géocentrisme), ancré dans un réel astronomique bien tangible et mesurable. L'apport de l'astronome arabe Ibn al Shatir a été fondamental, même s'il a dû changer l'origine du centre de ses calculs et mettre le Soleil à la place de la Terre (article de wikipédia.fr sur Copernic).

ÉQUATORIALE

Péri-Apogées
Vitesses
Aspects
Final Equa

Angularités péri-apogéiques

• Quand nous étudions le Contact Objet, nous ne mesurons ni ne hiérarchisons les planètes, ne définissant que les niveaux RET en phases.

• Observons l'écart entre les 12° de Mercure avant le périgée et les 80° de Pluton après ...

Vitesses équatoriales

• Bien qu'apogéiques, Vénus et Mars sont vraiment rapides !

• Bien que périgéique, Mercure fort lent !

• Bien que rétrograde, Pluton est 4 ème !

• Même 9 ème en angularités péri-apogéiques, la Lune est 3 ème en vitesses équatoriales, avec son Pas Quotidien de 14,8464 ° !

Aspects

Par rapport au TPG :
• L'Équatorial voit disparaître le carré Saturne-PLuton, le trigone Soleil-Uranus, le trigone Mars-Saturne et le sextile Neptune-Pluton.

• Il voit naître l'opposition Vénus-Pluton (166°), du fait des ses 8° en + qu'en Géo-Écliptique et le trigone Mars (+3°)-Uranus (-3°) à 112° (8° appliquants entre une rapide et une lente + limite d'orbe)

Finale équatoriale

• Le petit pouvoir lunaire eE en tête de l'Objet !
Sa cosmologie était avant tout globale, féconde et vivante, sa physique transcendale est une physique réelle : son interprétation physique de la figure du cercle (rejet de l'équant ptoléméen) faisait de l'univers réel un ordre périphérique centré et défini, "œuvre de la création du monde par Dieu".

Lire Pierre Kerszberg "La cosmologie de Copernic et les origines de la physique mathématique", à cette page web ici


Appels Equa
Signes équa

Appels de l'Objet

• Le r fortement appelé en Objet : "... seule la mathématisation de la physique explique l'unité de notre représentation et de l'harmonie céleste." (Pierre Keszberg, déjà cité en finale équatoriale)
L'astronomie nouvelle de Copernic est basée sur une physique nouvelle, son originalité est issue d'une longue tradition platonico-aristotélicienne !
Rayonnement du centre, gravité, sphéricité, loi physique du mouvement, relativité des corps les uns par rapport aux autres, unité entre représentation mathématique idéale et physique réelle, changement des systèmes de référence : "le but de Copernic est de montrer que l'harmonie de l'univers ne doit pas être seulement accessible à une pensée formaliste qui ne serait lucide qu'à la loi et aveugle à l'objet".

Signes équatoriaux

• "On apprend beaucoup de choses du sens des contraires", je ne sais plus dans quel ouvrage J-P Nicola l'a écrit, mais je trouve que cela s'applique à merveille à Copernicolas !

• Qui peut expliquer une bonne fois pour toutes le rapport Déclinaisons/Ascensions droites dans le cas de Pluton ? Ici, bien qu'à 173° de Longitude équatoriale, il est aussi haut (20° Sud) que Saturne (21°), pourtant à 73° ! De même pour Mercure, avec qui Pluton s'oppose (177°) : + 1° de décli ! La famille t intensif est elliptiquement surprenante ...

• Mars Verseau (héros), en parallèle de Neptune, et presque d'Uranus scorpion (ombre), faisant un carré à l'un et un trigone à l'autre, est le contre-inducteur de l'Objet.


LOCALE

Hauteurs
Carpe Diem
Aspects topo
Finale Topo

Hauteurs

• Le Grand Pouvoir sur l'Horizon l'emporte, alors que la conjonction Lune-Jupiter est la plus basse.

Angularités Carpe Diem

• Encore une fois, comme chez RP, Pluton n'est pas aussi "angulaire en Carpe Diem" qu'il y paraît en TPG .

• Le Soleil était précisément au couchant à cette époque et en ce lieu, même à 15h33 TU !

Aspects

• Le R, plus regroupé qu'ailleurs, l'emporte en Aspects

• Lune-Jupiter avec son demi-carré à Uranus, l'emportent sur Mars.

• Uranus, avec ses 2 demi-carrés à Lune-Jupiter l'emporte sur Neptune.

Finale Local

• Départage des égalités par la vitesse.
• Le Soleil a presque le maximum sur 3 critères, le R et le P sont "cœur vrai" : Nicolas, quoique discret et réservé, était délicat et sensible, sincère et droit, loyal et fidèle, méritant le plus grand respect.
Un vrai humaniste "habile dans la réalisation de ses devoirs, responsable et désintéressé" ...
Lire Mariane Biskup ici, déjà citée en TPG.


Appels Topo
Topo

Appels du Sujet

Le Grand T fortement appelé, mais répondu à la fin : si l'on sait peu de choses sur ce qu'il pensait de lui-même, de sa vie et de son œuvre, c'est peut-être qu'il ne cherchait nullement à s'auto-définir, n'ayant pas cette vanité si fréquente actuellement ?
N'était-il intimement préoccupé par son inspiration, son intuition, ses recherches et ses questionnements avant tout ?

 

• Le trigone "scientifique" du local : Mars-Saturne-Uranus, le génie personnel de Nicolas Copernic ?
En tout cas, savoir lier à ce point la quête d'unité transcendantale (Uranus rT), les recherches mathématiques complexes (Saturne tE) et la réalité vivante (Mars eE) est bien illustré par cette configuration propre au Topocentre ...

HIÉRARCHISATIONS FINALES

Finale
Les Grands Pouvoirs dominants chez Nicolas Copernic (SolyTerre-Mars-Pluton) : un être complet, fondateur, respectant le réel concret, sa vie et sa beauté, sa logique formelle et ses ineffables mystères ... Marginal aimant l'ordre, discret et engagé, réservé et compatissant, riche et généreux, solitaire et partageur, loyal et fidèle sujet du Roi tout autant que chercheur libre et indépendant, mathématicien-astronome et médecin-juriste, littéraire et technicien, quel tableau !
Pouvant vivre toute sa vie en Eglise sans tomber sous sa coupe ni la trahir, ouvert aux idées nouvelles en étudiant les anciens, n'avait-il tout pour voir au-delà des apparences de l'espace-temps et en comprendre la structure intime ?
Si les thèmes sont loin d'expliquer à eux seuls la qualité des réponses coperniciennes aux rythmes célestes, ils n'en restent pas moins l'appui solide sur lequel il les a faites ...
Sans ses amis et son fidèle assistant Rhéticus, astrologisant notoire, que saurions-nous de l'Héliocentrisme ?
"Nous sommes tous ses débiteurs", cette remarque si juste de Tiedemann Giese sur Nicolas Copernic, devrait être celle des Astrologues autant que des Astronomes, et notre dette commune nous rapprocher les uns des autres ...

SORIASPECTRAL

sori

SYNTHÉSIS

Synthesis

 

Au vu de la longueur de cette page, il est préférable d'écrire celle de l'HérOmbre sur une autre ...

****

Avertissement du 6 05 2011 : j'attends des biblio sur Copernicolas et j'ai un doute sur les positions planétaires, il faudra patienter quelques jours () : - )

****

Découverte du conceptionnel copernicien, que je trouve plus éclairant encore sur l'enjeu réel de l'Héliocentrisme ! A vous de juger ...

C-N

J'ai pris la date standart à cette page web : http://www.calculer.info/index.php?view=article&id=4 et observé sur deux-trois jours avant et après : j'ai choisi 3 jours après, ce qui fait sa conception au milieu "standart moyen" du cycle maternel : Date Dernière Règles = 15 05 1472 + 14 = le 29 05 1472. En une semaine, ça ne varie pas énormément en Hélio ...

****

Sources :

• Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Copernic
• "Nouvelles recherches sur la biographie de Nicolas Copernic" Marian Biskup - Revue d'histoire des sciences - Année 1974 Volume 27 Numéro 27-4 pp. 289-306" ici,
• Pierre Kerszberg "La cosmologie de Copernic et les origines de la physique mathématique", ici