Pistes de réflexion sur la définition astroconditionaliste du Lune'REt héliocentrique en Soriade (Théorie du SORI en Astronomie Fondamentale)

 

Comme chacun le sait, il est ardu de s'aventurer seul en pays inconnu et la complexité de cette théorie m'a invité à une grande prudence relationnelle durant ces longues années d'études solitaires, testant d'innombrables synthèses conditionalistes aussi difficiles les unes que les autres ...

Avec le Zodiaque héligéorbital, la définition du Lune'RET héliocentrique est une conséquence logique de la Théorie présentée sur ce site.
Ma principale conclusion est que l'hypothèse du SORI ainsi testé nous oblige in fine à redéfinir le Lune'RET et les Zodiaques selon des critères propres au sori astronomique, alors que le COMAC argumente l'inverse : "ce sont les planètes (donc le RET) qui obligent à dépasser l'étanchéité inter-référentielle du SORI", qui a, selon moi, bien d'autres mauvaises raisons d'être que le SORI en lui-même (voir ici).

Or, à partir de l'authentique clin d'œil GEI en conditionalisme, adressé à votre serviteur il y a 25 ans , il convient de rendre à César et à Dieu ce qu'il leur appartient en SORI : selon notre condition terrestre, une Intégration SANS Dieu est tout simplement évanouissante, car elle se transforme vite en infernale désintégration du diable & Co - qui dirige durement ce mézocosme chielleux de la Cour Céleste au Pouvoir social sur toute la Terre depuis toujours.
C'est à dire qu'une Intégration sans aucune référence à "Dieu" (tel LE critère eXhaustif d'altérité méta-intégratrice) est, au sens propre comme au figuré, un total anéantissement ...

Car hormis la polysémie du concept intégration en diverses disciplines (Physiologie, Mathématiques, Economie, Sociologie ...), il n'existe malheureusement aucune Intégration ultime en soi-même seulement, au grand dam des incroyants, athées, agnostiques et matérialistes de tout poil, qui souhaiteraient fortement éviter toute référence à Dieu ... parce que "nul n'en sait rien", que "ça n'explique rien de toute façon" ou à l'inverse que "ça explique trop facilement un peu tout et son contraire !", et qu'elle a toujours été détournée par des esprits malades en servant d'alibi et de justification aux plus graves abus relationnels de toutes sortes qui ont jalonné l'histoire des civilisations humaines.

Ce qui reste exactement et profondément vrai jusqu'à aujourd'hui (voir tous les intégrismes actuels et passés, pour le négatif de la chose !), sans doute pour longtemps encore, et pour des raisons insuffisamment connues que j'expose longuement de part et d'autre sur ce site, mais ne concerne en rien l'Intégration en Dieu que je défends ici, la qualifiant sur Terre comme au Ciel "la plus grande et la plus belle de toutes ! "(pour le positif de la chose).

En effet, le satori astroconditionaliste m'est tombé dessus sans aucun lien avec une quelconque religion, spiritualité ou mysticisme et à travers la matière astrale objective, telle une illumination surprise vécue par mon esprit entièrement convaincu de l'immense portée de la pensée conditionaliste, même en ces domaines transversaux : par leur logique interne et leurs référentiels propres, échappant de fait à la démarche strictement rationnelle de l'objectivité scientifique (cohérence interne, logique formelle, rationalité, reproductibilité, prédictabilité, réfutabilité etc), ils permettent sans doute une plus grande liberté exploratoire de ce mystérieux inconnu ...
C'est donc la physique seule du RET, éclairée du SORI COMAC de JPN & RP, qui ont permis ce contact si dense, vaste, profond et libre avec le divin Grand Esprit du Ciel () : - )

Comme si l'ancestrale opposition matière-esprit n'était au fond qu'universelle et fumeuse escroquerie, alimentant depuis longtemps tous les excès des uns comme des autres ?

Ce paradoxe n'a cessé de m'interroger : comment est-il possible que la simple vue de mes thèmes astrologiques en soriade ait pu déclencher un tel Grand OUI de GEI, purement Objet/Intégration, qui a fait l'admiration, l'envie et la féroce jalousie des plus grands chefs et cheffes du chiel - les seuls qui en relevèrent la puissante portée jusque là ! -, alors qu'il n'a occasionné que silence prudents et critiques très "Sujet", souvent fondée, de mes pairs depuis 25 ans ?
J'espère que tous ces malentendus se dissiperont "un beau jour ou peut-être une nuit" ...

Je fus donc obligé, de par la base conditionaliste et le sommet intégrateur divin de cette expérience unique - le contact GEI en astroconditionalisme -, de respecter les uns et les autres sans trahir personne, périlleux exercice d'équilibriste digne d'un funambule bien haut perché ... Avec une contrainte très particulière : arriver à définir tout cela SANS donner aucune prise aux innombrables détournements de sens dont le chiel est si familièrement responsable depuis toujours en Humanité !
Des définitions universellement neutres de GEI à travers le système solaire clairement décodé par le COMAC ?
Le défi uranien est de taille : l'hélioconditionalisme de la soriade pourra-t-il assumer (r) sa dimension transcendantale originelle (T) au milieu de cette pourriture bourgeoise au pouvoir mondial dominant par le chiel uniquement ?
Or, sans une sorte de "protection divine", aussi difficile à définir que discrète à observer, c'est peu probable ... mais je continuerai inlassablement quand même à dénoncer ce pouvoir démoniaque sur toute l'Humanité en essayant, avec mes tout petits moyens, de promouvoir le "Bon DIEU en astroconditionalisme".

Ces pistes de réflexion commenceront naturellement par le RET hélio en Sujet Humain, car l'Intégration en Dieu (ID) le concerne au premier chef () : - )

Illustration :

RET Helio

 

Les centres Lune'RET (ID) en l'être humain(e) :

 

Lune : au cœur du Sujet l'homéostasie globale des Pouvoirs est l'enjeu intégrateur primordial, pour tout le monde - lieux - époques.

Terre : en notre petite âme terrestre s'élabore la raison de la Représentation de Dieu, plus dépendante des contextes relationnels.

Mars : en cette angélicité humaine, notre corps âmique vit l'émotion de l'Existence de Dieu, que les gens supra-sensibles perçoivent.

Pluton : le Grand Esprit se manifeste humainement par les "motions spirituelles" de la Transcendance de Dieu, que les petits, moyens ou "grands" esprits humains reçoivent.

 

Les relais RET (ID) en l'être humain(e) :

 

Mercure : transcendance de la Représentation de Dieu <=> de l'âme raisonnable à l'esprit GEI.

Vénus : existence de la Représentation de Dieu <=> de l'âme raisonnable au corps angélique.

Jupiter : représentation de l'existence de Dieu <=> du corps angélique à l'âme raisonnable.

Saturne : transcendance de l'Existence de Dieu <=> du corps angélique à l'esprit GEI.

Uranus : représentation de la Transcendance de Dieu <=> de l'esprit GEI à l'âme raisonnable.

Neptune : existence de la Transcendance de Dieu <=> de l'esprit GEI au corps angélique.

 

Ces définitions générales, que nous développerons plus tard, ne s'appliquent qu'à l'Intégration en Dieu à travers l'astroconditionalisme (ID soriade), sous réserve d'apports ultérieurs ouverts à tou(e)s.

 

Libre à chacun et chacune d'essayer une Intégration sans Elle-Lui, cela fait partie du libre-arbitre humain ...
Vu le très grand nombre qui lui court après, les travaux sont abondants en tous domaines et il n'y a vraiment que l'embarras du choix !

Mais si Dieu vous touche d'une manière ou d'une autre en celui-ci, vous serez prévenus : le diable veille comme un malade très longue durée au moindre contact GEI en n'importe quel être humain(e), en n'importe quelle culture, langue, époque, quelque soit l'âge, le sexe, la condition sociale et le nombre (1 million ou 8 milliards) ...
C'est son Pouvoir Global sur l'Humanité, hérité de sa très ancienne mais ex-condition divine ... et qui commence à nous gaver grave : il est temps que ça se termine, ce bordel angélique néfaste à notre condition humaine !
De toute façon, il a de plus en plus de mal à contrôler "son mur anti-Intégration en Dieu" et la déliquescence de son obsolescence le fait "craquer de partout", comme il me l'a lui-même avoué, ce qui ne lui coûte absolument rien : personne ne me croit, ni ne me croira avant longtemps ... Pourtant, le 1% d'ultra-riches captant 80% de la richesse générale est l'exemple le plus frappant de l'organisation régnante au chiel : c'est uniquement parce que les démons y dominent sans aucun partage que cela est réalisé concrètement en Humanité, vu que c'est lui qui a le vrai Pouvoir !
Quiconque a, ne serait-ce qu'un doigt de pouvoir en Relation, devient automatiquement une marionnette du chiel et finit par alimenter son funeste dessein, qu'il le veuille ou non.
Mais maintenant, on le sait mieux qu'avant, les infos sortent un peu plus facilement au grand jour ...

Quoiqu'il en soit, sans Dieu et sans l'Astroconditionalisme, si sûr, solide et fiable même en ces hauteurs stratosphériques, vous n'aurez plus aucune défense sérieuse contre l'œil du malin, (voir ici), qui est tellement prompt à repérer le moindre petit signe de contact GEI dans les êtres humain(e)s !
Dès qu'il en a vu un qui l'intéresse (hyper-sélectivité spécialisée sur des milliards d'humain(e)s : il choisit selon son seul jugement, toujours fondé sur son immense pouvoir de perception globale), il fondra sur vous et vous infestera comme un fauve affamé, tel un prédateur acharné, justement qualifié de "psycho-anthropo-déicide" cherchant, par tous les moyens, surtout les plus infâmes et vicieux, à sucer votre substantifique moëlle spirituelle en vous tirant les vers du nez beaucoup plus loin que vous-même le souhaitez ... l'adoration de la raison le servant tout aussi facilement que l'intégrisme irrationnel le plus délirant !

Tout ce psycho-cinéma universel pour en détourner ensuite collectivement le Sens-source GEI afin de contrarier méchamment, dès qu'il le peut et à chaque fois, perpétuellement et obsessionnellement, la majestueuese divine volonté.
Elle se nomme "Partage intégral de la Liberté Créatrice", car sa réalisation universelle prochaine - au second pas de la Vie - signe automatiquement sa propre fin personnelle, son prout néant éternel (PNE) - vu qu'il veut tout garder pour lui seul depuis le début et ne veut toujours rien lâcher pour nous libérer de son pesant boulet !

C'est pourquoi je refuse avec vigueur un quelconque élitisme du Ciel, où seuls "les élus" auraient droit à ses faveurs : ce sera tout le monde ou bien personne qui en bénéficiera.
Je n'en suis qu'un banal exemple vivant : aucune religion pratiquée avant cela, ni une quelconque perfection morale, ni qualité spirituelle particulièrement remarquable, ni supériorité de quelque nature soit-elle, ne furent nécessaires à GEI pour élever mon tout petit esprit vers les vastes horizons insoupçonnés de l'astroconditionalisme transcendantal ...

Revendiquant même un anti-bourgeoisisme mondial, car sachant cette caste dominante être du diable depuis toujours, mais sans jamais juger aucun(e) être humain(e) en soi (ce serait déplacé d'un zonard + des centaines de générations humaines s'y sont succédées + qui est-on pour juger autrui ?), je persiste à penser que cette hyper-sélection soc(h)iale est aussi un filtre bien commode pour le chiel, lui permettant de se payer en totale impunité "les âmes des meilleurs" - vous savez, celles et ceux qui partent toujours les premiers ? - essayant ainsi, bien sûr à nos frais réels vivants, de leurs seuls caprices et en guise de divertissements plus raffinés, de tromper le tyranique car éternel ennui de leur Cour Céleste Pourrie, cette imposture universelle du mézocosme chielleux dirigeant le monde en sous-main (de fer, dans un gant de velours en or) - de manière complètement occulte et très figée - jouant et rejouant toujours, durant sa longue et misérable vie sans GEI, ce même scénario morbide du stupide Pouvoir à sens unique ...

Ce que je ne souhaiterai à personne, y compris à mon pire ennemi, si j'en avais un () : - )

 

Au Sol, le 03 02 2018,
Votre serviteur,

Captn'4 DXA

 

Exemple d'Intégration SANS Dieu : l'évanouissement de l'Humanité par idolâtrie de l'OBJET

 

Darwin out