LES CARTES TOPOCENTRIQUES *

* Le SUD est en haut pour unifier la lectures des 2 cartes  Locale et TopoGéoÉcliptique, mais toute recherche intégrative est bienvenue ...

 

A = Cercle azimutal avec Sud en Haut : retour du Grand Oui GEI occasionné par l'Hélio, il me fût donné "la Vue de ce Local universel", autant pour sa réalité que par ses mesures internationales Azimuts/Hauteurs ...

B = Domitudes astrologiques classiques : alors que j'avais - au départ et avant le GO - pris les Domitudes, mais délaissées ensuite car moins généralisées astronomiquement et peu représentatives de la vue reçue alors ...

C = Sens du Contact en TPGÉcliptique : y'avait encore tant d'habitude du Topo-Géo-écliptique "astro-normale" !

D = Secteurs azimutaux Rock'Astres : développements de Claire Henrion, dont les sectorisations SORI-RET remettent en question l'usage du SORI pour les Référentiels d'observation, ainsi que l'ordre RET-SORI du COMAC.

E = Dominion du CURA : abandonné actuellement par son auteur ...

F = Quartes SORI AERA : les membres de l'AERA savent-ils que seule la sphère locale propre se lit en sens apparent ? Idem que pour Rock'Astres ...

G = Boussole de la Rose des Vents : la plus "space" de toutes !

H = CARPE DIEM : mon dernier choix corrigeant le A ...
Les Hauteurs, les degrés azimutaux et les Heures des Lever, Coucher et Culminations solaires indiquent l'étendue spatio-temporelle du Jour en ce lieu !


Avec mise en garde contre les idées reçues sur le Soleil et son "parcours", dès que l'on tient compte de l'Équation de Temps :
• La trajectoire du Soleil dans le ciel n'est pas aussi régulière que ce que l'on s'imagine généralement : midi vrai n'est pas atteint tous les jours à la même heure
• Dans l'hémisphère Nord le Soleil n'indique pas forcément le Sud à son point le plus haut
• Le Soleil ne se lève à l'Est et ne se couche à l'Ouest que lors des équinoxes, pour lesquelles le jour dure plus longtemps que la nuit
• Enfin, le jour le plus court, le Soleil ne se lève pas le plus tard, ni ne se couche le plus tôt.

Ce qui est parfaitement illustré par l'analemne, obtenu en photographiant une année entière le Soleil aux mêmes lieu et temps :